PROCHAIN ÉVÉNEMENT

Hooray!

Comment pouvons nous accroître l’adoption des pratiques de gestion d’entreprise
par les exploitants agricoles du Canada?

Même si nous sommes bien au fait que les agriculteurs, pour la plupart, ne se sont pas lancés dans ce domaine pour devenir des gestionnaires d’affaires, nous savons aussi que la gestion d’entreprise agricole est importante.

Dans une étude avant gardiste réalisée en 2015, intitulée La Culture des affaires, on a révélé que le succès de toute entreprise agricole, sans égard à la taille de celle ci, au secteur de production dans lequel elle est exploitée ou encore à l’endroit où elle se trouve, est directement lié aux pratiques de gestion d’entreprise qu’emploie le gestionnaire agricole; on y conclut que les agriculteurs qui adoptent de telles pratiques peuvent voir une augmentation de la rentabilité de leur exploitation pouvant aller jusqu’à 525 %.

Toutefois, à ce moment, le taux d’adoption des pratiques de gestion d’entreprise agricole était extrêmement bas. En effet, moins du quart des exploitations agricoles (quel qu’en soit le type) disposaient d’un plan écrit de toute forme (p. ex. en ce qui a trait aux affaires, à la relève agricole, à la gestion des ressources humaines, aux finances, au marketing ou aux risques).

Cinq années se sont écoulées depuis que l’on a mené cette première étude sous le thème La Culture des affaires. Maintenant, en 2020, nous souhaitons réaliser une étude plus approfondie afin de bien comprendre les facteurs qui nuisent à l’adoption des pratiques de gestion d’entreprise agricole et ceux qui sont favorables à la mise en œuvre de pratiques de ce type au sein des exploitations agricoles du Canada, et de déterminer comment nous pouvons apporter une aide en ce sens.

Plus précisément, nous voulons mieux comprendre ce qui suit :

  • A-t-on observé un changement important quant à la mesure dans laquelle les activités de gestion d’entreprise en question sont réalisées?
  • Pourquoi les exploitants agricoles choisissent ils d’adopter et de mettre en œuvre des pratiques de gestion d’entreprise données et évitent ils de recourir à certaines des autres pratiques de ce type?
  • Quels sont les principaux obstacles à la mise en œuvre de telles pratiques?
  • Quels sont les principaux facteurs qui favorisent l’adoption des pratiques de ce type?
  • Que peuvent faire l’industrie et le gouvernement pour aider les agriculteurs, dans toute la mesure possible, à surmonter les obstacles et, ainsi, accroître le taux de mise en œuvre des pratiques de gestion au sein des entreprises agricoles?
  • Une étude de portée nationale permet d’établir des comparaisons entre divers groupes démographiques afin de comprendre les besoins propres à différentes populations d’agriculteurs de même que les occasions uniques qui se présentent à celles-ci.

Par l’intermédiaire de la société Kynetec, qui se spécialise dans les études de marché du domaine de l’agriculture, nous avons mené un sondage téléphonique auprès de 600 agriculteurs d’un peu partout au Canada. Nous tenons à remercier sincèrement ces producteurs qui ont bien voulu participer à l’étude en répondant à ce sondage.

De même, en collaboration avec les ministères provinciaux et territoriaux de l’Agriculture, Gestion agricole du Canada, afin d’accroître la portée et la pertinence des résultats de l’étude, entend maximiser la taille de l’échantillon utilisé pour celle ci à l’échelle des régions, des secteurs de production et des groupes démographiques de producteurs.

Ainsi, un sondage en ligne est maintenant accessible; au moyen de celui ci, on entend accroître la participation à l’étude et cibler des groupes démographiques en particulier dans des régions données.

Tous ceux qui répondent au sondage seront inscrits à un tirage pour gagner 2 inscriptions gratuites à notre Conférence sur l’excellence en agriculture qui se tiendra à Canmore, en Alberta, en novembre 2020.

Vous recevrez également une copie des résultats de l’étude.

Veuillez envoyer le lien ci après vers notre sondage en ligne aux personnes figurant sur votre liste de contacts :
https://surveys.tsp.ca/IntWeb.dll/Online/MDB19054/MDB19054

Le sondage prendra fin le 31 mars 2020; nous vous demandons donc de donner suite rapidement à notre demande et de le faire connaître, de manière à laisser suffisamment de temps aux producteurs pour y répondre.

Nous vous remercions à l’avance; n’hésitez pas à communiquer avec nous pour nous faire part de toute question ou préoccupation.

Partenaire de soutien financier

Partenaires